top of page

Le vélique, un transport qui ne manque pas d'énergie !




Si le transport de marchandises à la voile pouvait ressembler à une douce utopie voici encore quelques années, le sujet est désormais pris très au sérieux, tant par les professionnels de la mer que par des nombreux chargeurs, soucieux de décarboner leurs exportations.


A l’origine de ce changement de cap, plusieurs initiatives visant à transformer progressivement l’industrie maritime à travers une nouvelle offre susceptible de réduire de 95% les émissions de CO2.


Parmi ces pionniers figure la société française TOWT qui dispose déjà de 2 voiliers cargos et vient d’annoncer la commande de 6 navires supplémentaires. D’ici 2027 TOWT opérera la plus grosse flotte de voiliers-cargos au monde.


L’entreprise vise un CA de 60M€ à l’horizon 2028 et s’est fixé un objectif très ambitieux de 500 navires d’ici 2050.


Tandis que Grain de Sail II, le tout nouveau cargo-voilier du chocolatier breton, revient des Etats-Unis, on peut se réjouir de voir de telles initiatives qui apportent des réponses concrètes aux graves questions que soulève l’urgence climatique.


0 vue0 commentaire

コメント


bottom of page